Une star…contestée

23 mai 2011

contestation1.jpgIl y a quelques semaines, j’ai écrit un magnifique article sur GeekOFeminin à propos de la pub Veet. Vu le buzz qu’elle a fait, je ne pouvais passer à côté quand même, non ?!

 

Je racontais quoi ? En gros, je contestais l’erreur involontaire de l’agence de pub et des décisionnaires, parce qu’une faute de goût comme celle-là est forcément calculée. Du moins, j’en viens à le souhaiter, sinon ça montrerait combien les gens qui valident les pubs chez Veet sont idiots. Et comme je ne le pense pas…

 

D’autres blogs ont cherché à analyser le phénomène qui a conduit à un tollé quasi unanime sur le Net et à la supression pure et simple de la publicité.

 

Les communicants ne pouvaient rester en dehors de la réflexion ! Une agence, spécialisée dans l’E-réputation, qui tient un blog y a donc été de son point de vue. L’article mettait en avant le rôle d’une nouvelle population de blogueuses, appelées les « Digital Mums », qui aurait pris les armes en vue de faire interdire la pub Veet. Qu’est-ce qu’une Digital Mum, vous demandez-vous ?


Une Digital Mum « avant d'être numérique, est une maman comme les autres. Et comme toute Maman avec un grand « M » la « digital mum » tient à des valeurs classiques : l'amitié car par-dessus tout  elle aime partager ses bon plans, coupons de réduction, ses coups de c?ur sur les blogs et réseaux sociaux et parfois même aussi son dressing. Elle est également responsable, entendons par là qu'elle tente au mieux de consommer, d'être un peu plus écolo, de protéger la planète quoi ! Et aussi la Lucidité : on ne leur fera quand même pas gober n'importe quoi, qu'on se le dise ! Si elle apprécie la créativité et le progrès (notamment technologique), elle a aussi sans doute  aussi une envie de protéger ses enfants qui la pousse à valoriser une certaine pudeur. »

 

Autant dire un membre éminent de Famille de France ou de SOS tout Petits en plus moderne et un poil plus bobo…

 

Et pour illustrer ce propos, l’article cite…qui ? Je vous le donne en mille ! MOI !

 

Donc, si l’on devait réduire cet article, autant qu’ils ont réduit la communauté des blogueuses, je dirais que pour s’être levée contre cette pub (pas drôle, je le rappelle, et choquante pour la cible visée), on ne peut être qu’une mère de famille, qui empile ses bons plans, toujours à la recherche de coupons de réduction pour faire ses courses ou habiller Junior, super moderne, mais dans le fond avec autant d’humour que la Marquise de Sévigné.

 

Tout moi quoi…

 

Moi, je pense qu’ils auraient besoin d’une bonne communicante ! Vous pensez qu’ils embauchent ?

Rendez-vous sur Hellocoton !