Vieillir : les 10 trucs que tu apprends avec l’âge !

11 novembre 2012

vieille-dame-indigne.jpgA 25 ans (pour au moins les 10 prochaines années) tu as un peu de bouteille (j’en ai d’ailleurs quelques unes à finir dans mon réfrigérateur) et tu as assez de recul pour voir le chemin parcouru.

 

Quand tu te manges une nouvelle année dans les dents, comme moi pour mon Annilloween, tu réalises qu’avec l’âge vient la sagesse (appelez-moi Bouddha) et tu te dis que tu aurais bien deux-trois trucs à apprendre à ton moi du passé.

 

 

 

 

 

  • Fuir les mélanges ! Pas le mélange des genres ou des gens…non, je veux parler picole (je me traîne une belle réputation d’alcoolique depuis quelques mois, à croire que je ne parle que de ça). Tu commences au cocktail : reste dessus ! Tu es au blanc, à la rigueur tu peux passer au bon rosé. Mais jamais au grand jamais ne te termine au rouge. JAMAIS ! Ca tache (dixit mes toilettes). La bière ? Tu peux, les bulles ça aide à digérer.

 

  • A chaque année ajoutée, retire une bouteille de ton seuil de tolérance ! La bonne nouvelle, c’est qu’avec l’âge tu auras compris tout l’intérêt de te faire vomir pour pouvoir continuer ta soirée beuverie (oui, en vieillissant tu perds en dignité).

 

  • Ca te semblait évident quand tu étais jeune, mais à 30 ans passés tu es à la limite de la péremption (chères amies quadra, pas taper, DarkGally est drôle, de toute façon DarkGally est souvent saoule et ne sait ce qu’elle raconte) sur le marché de l’amour. Oui, trouver un homme passé ce cap relève souvent de Fort Boyard et tu auras souvent plus le choix entre Passe-Partout et le Père Fourras, qu’entre Olivier Minne et le beau gosse qui remporte la clé. Mais tout n’est pas perdu, Dieu dans sa mansuétude a créé le Rabbit à plusieurs vitesses et la plan cul régulier.

 

  • Le boulot, la carrière, quel beau projet. Mais pense quand même à sympathiser avec le Pôle Emploi le plus proche de chez toi. Je t’assure que ça te servira un jour.

 

  • Si tu veux maigrir, fais-le maintenant, après c’est franchement plus dur de perdre le gras des cuisses ! Et c’est surtout bien plus facile de le prendre (note à moi-même : plus t’es vieux, plus la vie est mal faite).

 

  • Tu rigoles en entendant tes amis parler de Livret A, PEL et assurance vie ? Tu feras moins la maligne dans quelques années. L’économie est la clé pour une vie de galérienne bien remplie (tu me remercieras).

 

  • Le stockage d’ovules ? C’est pas si con en fait (relis le passage sur la péremption et les joies du célibat de la trentenaire). C’est d’autant plus nécessaire si tu continues de penser que glousser comme une dinde en tripotant tes cheveux arrivera à attirer l’homme de ta vie dans tes filets.

 

  • Habitue-toi dès maintenant à l’idée qu’on t’appelle Madame et que des enfants te laissent leur place dans le bus. S’il le faut, entraîne-toi devant ton miroir, la chute sera moins brutale.

 

  • D’ailleurs, tu te réveilles un matin en critiquant le vocabulaire des jeunes, leur orthographe, leurs fringues, leur éducation, voire leur musique. Hélas, un jour tu seras une vieille conne (mais je te rassure, c’est inéluctable).

 

  • Rien ne sert de pleurer sur le passé, tout change, c’est la vie, ça s’appelle l’évolution. Oui, un jour tu ne seras plus une petite jeune insouciante, mais une adulte qui aura fait le plus dur et saura encore mieux profiter de la vie. Tu vas en chier, mais le meilleur reste à venir !

 

Et toi, Lecteur, qu’est-ce que tu as appris ces dernières années ?

Rendez-vous sur Hellocoton !