Viens voir le docteur, non n’aie pas peur !

27 octobre 2013

doc gynécoComme mon cœur, mon cabinet est ouvert à toutes les heures ! Néanmoins, pas de spéculum ici, c’est le retour de Dr Pasd’Bol réclamé à corps et à cris. Vous avez des questions, elle a la solution…ok, pas forcément la bonne mais bon, qui a dit que nous vivions dans un monde parfait ? De toute façon, point de gynécologie ici, le Dr Pasd’Bol est l’experte du travail, du chômage et plus si affinités. Tellement qu’elle songe à mettre coach/psychologue sur son CV vu la pertinence de ses conseils avisés que le monde entier nous envie. Au diable la crise, la dette publique, les bugs du Pôle Emploi, la montée du FN ou les Grecs en colère, le Dr Pasd’Bol rend cette chienne de vie bien plus belle (car elle deale également à ses heures perdues après avoir monté un labo de meth dans sa cuisine).

Un cœur, une âme, un conseil…le docteur est là pour toi petit désespéré !

Madame, je me retrouve face à un problème qui me semble insoluble. Mes collègues, de parfaits abrutis soit dit en passant, me détestent cordialement et me pourrissent la vie. Non seulement je suis obligé de les écouter deviser en permanence des derniers exploits d’une certaine Nabilla star du téléphone, mais en plus ils me briment en me volant toutes mes affaires, me critiquant auprès de mes responsables et me poussant vers la sortie. Que puis-je faire ? Un employé de France Telecom

Cher employé de France Telecom, n’as-tu pas toi-même la solution à ton problème dans son énoncé ? Ils te détestent et essayent de te faire démissionner et pourtant, malgré tous leurs efforts tu restes ! N’est-ce pas une vengeance qui vaut toutes les brimades de la terre ? De plus, je te trouve bien injuste avec tes petits camarades qui te manifestent un intérêt certain alors que, toi, tu sembles de les prendre de haut. A l’école, n’étais-tu pas celui à qui le garçon de 3 ème 6 volait son goûter tous les jours ? N’as-tu pas compris que c’est une façon d’attirer ton attention et de gagner ta sympathie, ingrat que tu es ? Sinon, il me vient en tête les paroles d’un groupe fort sage : I came to get down, So get out your seats and jump around, Jump around, Jump up Jump up and get down. Ah oui, aussi…n’oublie pas d’uriner sur tous les sièges avant de partir, c’est important de toujours laisser une trace de son passage.

Cc daucteuere, g 6 2 rettoure lol ! G pa u mon bak finnallemand kom vouh l’avais dy mdr. Vouh croivé ke ces pour 7 ané ? Par ce queue sa ferez plézir a mais parrant ! Kévynn de Lens.

Tu sais quoi Kévynn ? Je serais sans doute moins catégorique que l’année dernière ! Tu as manifestement fait des progrès ! Regarde, que de chiffres ! J’ai toujours dit qu’un bon délinquant ne pouvait faire carrière sans quelques notions de mathématiques. Tu tiens le bon bout Kévynn, bravo (et sinon, tu veux de la meth ?) !

Bonjour Docteur, étudiante il y a peu dans votre beau pays, une carrière exceptionnelle s’ouvrait devant moi (ce que ne confirme pas les médias mais qu’importe), quand ma famille et moi-même fûment invités à quitter le pays de manière assez cavalière. Depuis, un monsieur tout mou très bizarre m’a proposé de revenir mais, je ne sais pas, ça sonnait faux. Je suis partagée, qu’en pensez-vous ? Où se trouve mon avenir ? Léonarda – Roumanie.

Très chère Léonarda, je ne sais que te dire si ce n’est qu’avec la réforme des rythmes scolaires c’est un peu la merde ici. Les profs font grève, les parents font la gueule et le programme scolaire devient tout pourri. As-tu vraiment envie de t’infliger ça alors que tu pourrais occuper tes journées à vendre des churros sur la plage ou dealer des bébés blonds dans des parkings sombres ? Mais tu m’es sympathique, voici une idée, plutôt que potasser des bouquins inutiles qui ne te serviront jamais, écris en un ! Ça marche bien ce genre de trucs en ce moment, les gens sont trop fauchés pour lire du Zola mais ne crachent pas sur la lecture bas de gamme qu’on trouve au Carrouf.

Docteur Pasd’Bol, je cherche du travail depuis maintenant un an et je ne me l’explique pas. En effet, j’ai un très beau CV, de belles réussites, je présente bien, c’est donc un vrai mystère. Récemment, une amie m’a expliqué que mon physique quelconque et un peu grassouillet pouvait me desservir auprès des recruteurs selon une étude publiée récemment. Qu’en pensez-vous, dois-je envisager le relooking ou, pire, la chirurgie ? Josiane de Toulon.

Ah, Josiane, tu dois le savoir depuis le temps avec ton prénom, la vie est injuste. Oui, on ne devrait être jugée que sur ses compétences et ses expériences mais c’est un fait, le physique compte ! Mais pas pour ce que tu crois. Si tu te fais passer devant par des blondes pulpeuses à gros seins ce n’est pas à cause de leur mini-jupe. Non, Josiane, c’est parce qu’elles sucent, elles. Triste réalité du marché du travail… Enfin, grâce à moi, tu sais ce qu’il te reste à faire. Don’t mention it !

Docteur, j’ai désespérément besoin de votre aide. Voilà, je suis un jeune buraliste dans l’Est parisien et depuis quelques mois je vois cette cliente un peu folle qui me regarde bizarrement et me parle de lèpre et d’Ebola. Je suppose que je lui plais mais je n’en suis pas très sûr car elle ne tente rien. De plus, j’ai l’impression qu’elle a un tas d’amants à travers le monde vu la quantité astronomique de timbres qu’elle achète par semaine. Je suis perdu, je sens quelque part qu’il s’agit de la femme de ma vie mais elle me fait un peu peur. Un conseil ? M. Tabac – Est de Paris.

Je n’aurai qu’un conseil mon grand. La prochaine fois que tu la rencontres, pose un genou à terre, demande-la en mariage puis jette-la bestialement dans les timbres pour sceller votre union. Logiquement, vous vivrez heureux jusqu’à la fin des temps (et tu verras qu’elle passera définitivement aux mails).

Vous voici désormais comblés, que voulez-vous, moi j’aime apporter du bonheur partout où je passe. Grâce à moi, l’harmonie règnera enfin sur terre, les problèmes s’effaceront comme par magie, le plein emploi pour tous et le bonheur au travail, tout ça par le pouvoir d’une seule personne…

…ou de la drogue en fait !

Rendez-vous sur Hellocoton !