vive le Babygros !

21 avril 2011

1202-20Pink-20Babygro.jpgAprès des galères corsées, passons à une galère mignonnette !

Parfois, je dors. Et quand je dors, je m’habille de façon spécifique. Non, je ne suis pas de ces personnes qui ne mettent que quelques gouttes de N°5 pour rencontrer Morphée. Je suis plutôt chemise de nuit et pyjama en pilou ! Pas sexy mais confortable !

Malheureusement, depuis que le Monde est Monde, et surtout depuis que je me connais, j’enchaîne des variations de poids fatales à mon bien-être et à ma garde-robe.

A l’époque de cette anecdote, j’étais une bombe (comprendre : j’avais retrouvé mon 34-36). Mais j’aimais tout autant mon confort nocturne !

Un matin…on sonne. Il est 10h, je suis au chômage et à peine levée (c’était l’heure de C’est Au Programme, je n’allais pas rater ça pour prendre une douche, non ?)

On me livre un paquet (j’avais des sous, j’achetais des tas de choses, y compris la nourriture Top Qualité des minets).

J’ouvre et je reçois le livreur. Comme il arrive souvent, il me faut signer un papier. Comme il arrive souvent, Brooklyn se barre et je dois le rattraper. Me voici donc, debout, un chat turbulent dans une main, un papier dans l’autre, en train d’apposer mon autographe. Soudain, j’ai senti un vent de fraîcheur…et j’ai vu le livreur regarder autre chose que mon papier ou mes yeux…

Tu auras compris, Lecteur, mon bas de pyjama s’était fait la malle, j’avais tellement minci que l’élastique ne remplissait plus son office et que je ne l’avais même pas senti !!

Je me suis donc accroupie, essayant péniblement de:

1) retenir le chat

2) signer ce foutu papier

3) cacher le peu d’intimité qu’il me restait

4) remonter mon pyjama en me frottant sur le mur.

Je suis restée dans cette position jusqu’au départ du livreur (en espérant qu’aucun voisin n’apparaisse).

Moralité ? Il faut toujours garder un poids fixe et se limiter à une garde-robe sur mesure !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • babygros