Vous êtes les plus forts !

21 avril 2011

dyn003_original_233_340_gif_2653849_778fd9e3db9cc3b1ce46fa2.gif

 

Voici enfin la réponse à la question que tout le monde se pose : 1, 2 ou 3 ?

 

C’est officiel, mon tag se termine maintenant, c’est la fin du suspense !

 

Bravo aux 15 fans qui ont trouvé l’anecdote fausse ! La n°2 !!

 

Eh oui ! Je n’ai jamais exhibé mon juvénile postérieur à des touristes égarés…

 

En revanche, à des touristes non égarés, c’est une autre histoire…

 

Mon anecdote était fausse et totalement (mal) inventée, je l’avoue. Cependant, il m’en restait une en stock et celle-ci est véridique.

 

Nous faisions, mes parents, ma famille et moi une randonnée en montagne. J’étais enfant et c’était l’été. Nous avons toujours aimé Les Alpes l’été dans ma famille, c’est comme ça. Et nous sommes de bons marcheurs. Pour changer et nous détendre, nous avions décidé d’aller barbotter dans un lac de montagne, bien connu des autochtones. Un petit lac (c’était pas Annecy non plus) très haut, très sympathique et très froid (Les Alpes ce n’est pas la Méditerranée).

Comme nous étions en famille, nous avons décidé de le jouer bien : ballon, jouets…tout était prêt pour une super journée ensoleillée au bord de l’eau. Pour l’occasion, j’ai sorti mon plus beau maillot, un petit deux pièces jaunes à froufrous.

 

Nous jouons, bronzons, nous délassons, et, comme il fait chaud, mes cousins et moi allons nous baigner. Après une partie de chat mouvementée, je décide de leur montrer mes prouesses de pro de la natation (je faisais des compétitions à un certain niveau à l’époque). Puis, de leur expliquer ma nouvelle passion : la natation synchronisée ! C’est très joli, élégant et nécessite un super souffle : Tout moi.

 

Pour leur prouver que je serais douée si je me lançais dans ce nouveau défi, je leur fais une petite sélection de pirouettes subaquatiques. Je n’avais pas prévu que mon bas de maillot était si lâche (dans tous les sens du terme).

 

A la troisième pirouette, mon maillot s’est fait la malle au moment où je plongeais dans l’eau pour faire la positition du poirier. Ce fut également le moment choisi pour une petite photo familiale (qui restera pour l’éternité dans nos mémoires).

 

Finalement, point de touristes égarés, j’ai préféré montrer mon cul à de joyeux vacanciers en train de bronzer…

 

PS : les 15 qui ont trouvé ont gagné…tout mon respect (mais ne sont pas dispensés pour autant du tag)

Rendez-vous sur Hellocoton !