Xavier Bertrand si tu me lis…

24 avril 2011

Xavier_bertrand-d4e11.jpgJ’avais prévu de commencer Pâques par un article bien délirant sur mon dernier rêve (on ne s’inquiète pas, vous y aurez droit quand même).

 

Mais j’ai reçu un mail qui m’a ramenée à certaines priorités.

 

Vous le savez, je souffre d’une maladie incurable et récidivante qui s’appelle l’endométriose. Malheureusement cette maladie encore trop méconnue souffre d’une mauvaise prise en charge en France, ou même simplement de reconnaissance. Eh oui ! Il y a encore des gynécos pour nous dire que la douleur c’est dans la tête ! Le côté invalidant de cette maladie n’est même pas reconnu (et pour avoir été quasiment clouée au lit, d’octobre à février, ça me choque un peu).

 

D’autant qu’il y a plein de choses qu’on ne dit pas. La douleur, l’infertilité (en tout cas, un risque très augmenté), le risque potentiel de maladies auto-immunes (ça vous dirait, vous, d’augmenter vos chances pour la sclérose en plaques ou la polyarthrite rhumatoïde ?), les récidives, Les possibilités qu’un nodule atteigne un organe (j’ai de la chance, j’ai seulement un ovaire de touché et le tube digestif perforé jusqu’à l’utérus…certains nodules touchent la vessie, les reins, les poumons, le foie, la rate…où sera mon prochain nodule, faites vos jeux !), les opérations plus ou moins lourdes (évidemment, j’ai la version ultra lourde !), les risques de se faire retirer l’utérus au bout de plusieurs récidives, les médicaments qui shootent, les examens douloureux, la ménopause artificielle et son cortège d’effets secondaires, l’incompréhension des proches, la peur, l’irritabilité (je ne connais personne qui souffre avec le sourire), les relations qui s’arrêtent car la maladie est trop lourde à supporter, l’angoisse que ça ne s’arrête jamais…

 

Et pourtant, pour certains « professionnels », cette maladie n’existe pas ! Un généraliste m’a sorti récemment que cette maladie était génétique (bah non) et se traduisait uniquement par des règles douloureuses (bah non, bis), ce qui n’était pas bien grave. Avant de balancer des idioties pareilles à quelqu’un qui souffre le martyre en permanence, ça serait sympa de se renseigner !!

 

Cette année aura lieu le 11ème congrès mondial de l’endométriose. Fait exceptionnel, il aura lieu en France, pays le plus en retard dans ce domaine ! Il est temps d’alerter les gens, et surtout les femmes et les professionnels des dangers de cette maladie, et de faire en sorte qu’elle devienne plus bénigne qu’elle ne l’est.

 

Soyez sympas et signez cette pétition qui sera envoyé au ministre de la Santé !

 

Ce n’est pas parce que ce n’est pas directement mortel que ce n’est pas grave et handicapant !

Rendez-vous sur Hellocoton !