Y a d’la joie !

6 juin 2011

rsa.jpgAujourd’hui, j’avais rendez-vous pour faire mon dossier de RSA et de CMU. Super contact, ça c’est bien passé. Tant mieux d’ailleurs, car je n’en mène pas large. Parce que Bac +8, 8 ans d’expérience et au RSA, ben c’est un peu la loose.J’avais pas signé pour ça quand j’ai obtenu mon BAC. Mais bon, c’est la vie, comme on dit !

 

La personne en face de moi, humaine, pleine d’empathie, me demande de lui raconter mon histoire. Forcément, nous avons abordé le problème Paul !! « Mais je ne comprends pas, on ne vous a pas envoyé à l’APEC ou à l’espace cadre ? C’est fou ça, vous y aurez suivi un accompagnement idéal et des formations faites pour vous ! »…Ben oui, c’est fou….

 

Dans la même idée, il me signifie que nombre des personnes qu’il suit se sont plaintes de mon agence Paul locale…sans blague ?

 

Ensuite il m’explique le principe du RSA. Les gens sont catégorisés en 3 groupes qui vont définir leur accompagnement. Jusque là, ok. Puis, il rentre dans le détail des groupes.

 

Groupe 1 ce sont les gens qui rencontrent de grandes difficultés, dont santé, français, misère…ils sont accompagnés par l’assistante sociale.

 

Groupe 2, les chômeurs longue durée mais qui ont déjà des bases et ont besoin d’un petit plus, comme des formations particulières. Ils sont suivis par la CAF.


Groupe 3, ceux qui peuvent reprendre espoir ! En effet, ce sont ceux qui sont sur le point d’obtenir un boulot, grâce à leur motivation, leur autonomie et leurs aptitudes. Bref, ils peuvent s’en sortir quasiment seuls et ils doivent y parvenir.

 

« Malheureusement, dans votre cas, vous êtes clairement un groupe 3… » « Bah…pourquoi malheureusement ? » « Parce que l’organisme qui accompagne ceux de ce groupe dans leur recherche de travail…c’est le Pôle Emploi »

 

Forcément…

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !